Voyage au pays de Montessori #2 – le mobile Munari noir et blanc

DIY mobile de Munari Montessori
DIY mobile de Munari Montessori
Aujourd’hui, je vous emmène en voyage découvrir Montessori à travers les yeux de ma canaille d’un mois et demi.

Le second article d’une longue série j’espère !

En effet, depuis la naissance de Louise, je m’intéresse de très près à cette pédagogie d’éducation et d’éveil tant pour son approche « bon sens » que pour le développement de l’autonomie de l’enfant qu’elle prône. Bénéfices que j’ai pu constater avec ma fille de presque deux et demi aujourd’hui. Souvenez-vous, j’avais créé pour elle un topponcino, testé le lit au sol et chiné une jolie petite cuisinière en bois… Si avec mon premier bébé, je n’ai partagé que quelques bribes du cadre d’éveil Montessori,  je compte bien continuer sur cette bonne voie avec son petit frère. Et partager ces étapes clés avec vous ici sur le blog.

Pour commencer, je vous propose un DIY tout simple pour réaliser un mobile inspiré du mobile de Munari de Montessori (issu du livre 60 activités Montessori pour mon bébé de Marie-Hélène Place). Il est destiné au nouveau-né dès 3 semaines et se caractérise par un jeu de noir et blanc. Un contraste fort qui contribue au développement de l’observation et favorise la concentration du bébé.

Mon mobile n’en est pas vraiment un puisqu’il n’est pas en suspension, fixé à un crochet, et ne permet pas aux formes de bouger me direz-vous. Il permet toutefois à bébé de s’imprégner des formes et des contrastes de couleurs (si tant est qu’on puisse considérer ces deux-là comme des couleurs…). C’est précisément l’intérêt que je recherchais.

Comment réaliser ce mobile ?
Avec quelques feuilles de feutrine noire et blanche, j’ai découpé des carrés sur lesquels j’ai collé des formes géométriques : cercles, bandes, pois…
Pour les suspendre, j’ai utilisé un fil de laine noir que j’ai scotché au dos. Je peux ainsi positionner le mobile sur le dossier du canapé sans problème ou même l’installer en voiture face à son siège auto par exemple. Le transformer en vrai mobile au-dessus de son lit aussi si je le souhaite. Bref, il est quand même « mobile » dans le sens où je peux l’emmener partout. 😉

Le premier bilan ?
Il est ultra positif puisque Milan passe de longues minutes à observer ces formes qui semblent le captiver chaque jour un peu plus. C’est impressionnant de voir une si grande concentration pour un si petit être. J’ai déjà hâte de réaliser les autres mobiles proposés.

Si vous avez créé vous aussi les différents mobiles Montessori pour vos bambins, n’hésitez pas à témoigner sur les bénéfices que vous avez pu constater au fil du temps en laissant un petit commentaire plus bas.

A bientôt avec le mobile des octaèdres (spécial bébé de 6 semaines).

Do de Fafaille Studio

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé, alors partagez ! ♥
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

...Laissez-moi un petit mot ✎ J'y répondrai avec plaisir ici ☟