L’haptonomie et ses bénéfices

Lorsque les trois premiers mois de grossesse étaient derrière moi (souvent un mauvais souvenir), je me suis rapidement renseignée sur les différents types de préparation à l’accouchement.
Mon choix s’est portée assez naturellement vers l’haptonomie non pas parce que j’étais experte sur la question (c’est une discipline encore assez peu connue et que de nombreuses personnes n’arrivent pas à prononcer… comme ma maman) mais parce qu’une amie maman m’en avait vanté les mérites.

Pourquoi choisir l’haptonomie ?
Et bien d’abord, on instaure et on construit au fil des séances une relation à 3 : le bébé, la maman et le papa. Et cette expérience en trinôme m’a plu tout de suite !
Le papa est directement impliqué et est pour une fois acteur et non spectateur. Les 8 cours lui permettent de s’investir tout au long de la grossesse tout en apprenant à se positionner déjà en tant que papa.
L’haptothérapeute (comme on l’appelle) accompagne les parents dans une démarche d’écoute et de bien-être. Les parents apprennent à communiquer avec leur future progéniture.
Le petit + que j’apprécie : la sage-femme que nous allons voir me demande toujours en début de séance comment je me sens et si j’ai mal quelque part (euh t’es sûre que tu veux la liste, ça risque d’être long…), elle tente de débloquer la situation en quelques gestes (en cas de problème de dos par exemple). Elle nous consacre une heure dans son cabinet et on se sent vraiment privilégié !

Elle nous apprend à entrer en contact avec bébé par le toucher, le tout de manière affective (on n’est plus du tout dans le rationnel : alors laisser la liste de courses et ce qui vous manque pour le sac de maternité à la maison !).
Pour commencer, on va parler d’invitation et de réponse. Vous invitez votre bébé en une simple caresse de votre ventre (tout en étant bien présent dans ce moment d’échange : ici et maintenent), votre bébé suivra votre appel et vous répondra par un petit mouvement. Et vous verrez, c’est magique le bébé vous parle en venant se lover sous votre main.
La praticienne donne au papa les clés pour détendre maman (ce serait dommage de ne pas en profiter) : un simple bercement peut faire des miracles. Elle vous guidera en vous montrant les différentes positions qui permettront à votre nouveau corps d’être le plus détendu possible. Cette détente sera bénéfique pour bébé qui pourra ainsi occuper pleinement votre giron (mot ô combien affectionné par les sage femmes !). Elle vous aidera à prendre conscience de votre utérus pour que bébé s’y sente le mieux possible.
Vous apprenez à corriger les mauvaises postures du bassin. Vous pouvez ainsi appliquer tous ces bons conseils chez vous tranquillement. Bref, que du bonheur pour vous et votre petite création en cours.

Le point fort de l’haptonomie : des gestes tout bêtes (mais encore faut-il  les connaître) permettent de tisser une relation de confiance entre les parents et bébé. Il apprend à vous connaître et réciproquement.
Ces invitations donnent au bébé confiance en lui dans sa vie intra utérine pendant laquelle beaucoup beaucoup de choses se jouent.
Après la naissance, on constate que les bébés qui ont connu l’hapto ont une meilleure posture (un port de tête digne d’un roi), sont plus curieux et plus ouverts sur leur environnement.

Petit conseil : lorsque vous recherchez un haptothérapeute, consultez la liste des praticiens ici (formés dans ce centre reconnu) pour éviter de tomber sur des personnes qui n’ont pas la dite formation.
Choisissez de préférence un praticien sage-femme, cela vous permettra de bénéficier des remboursements de la Sécurité Sociale.
Il est fortement recommandé de débuter les séances dès le 4ème mois de grossesse.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Vous avez aimé, alors partagez ! ♥
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

...Laissez-moi un petit mot ✎ J'y répondrai avec plaisir ici ☟